Ecole Saint Honoré d'Eylau

 
 
 
 
 
 > Présentation > Historique
 

Historique

Histoire de Saint-Honoré d'Eylau

En 1862, le Conseil municipal de Passy décide l’installation d’une école au 54 de la rue Boissière. L’enseignement y est réparti entre les Frères des Écoles Chrétiennes pour les garçons et les Filles de la Sagesse pour les jeunes filles.

 

Les frères sont chassés de leurs locaux en 1879 par un vent d’anticléricalisme. Les religieux se réfugient alors dans une bâtisse en bois provisoire – elle dura 52 ans ! – entre le 57, rue Boissière et le 58, avenue Raymond Poincaré. Leur oeuvre d’enseignement s’y poursuivit sans interruption. À la rentrée d’octobre 1879, 312 élèves se font inscrire à la nouvelle “École libre”. En 1895, l’effectif s’éleva à 469, pour se stabiliser à 363 en 1907.

Image 31

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’édification de la nouvelle Cité paroissiale Saint-Honoré d’Eylau, à partir de 1894, voit la construction de la chapelle Notre-Dame, ainsi que d’un bâtiment dur au 66, avenue Malakoff (aujourd’hui avenue Raymond Poincaré), destiné à recevoir les élèves de l’école primaire et du Cours professionnel pour jeune fille, tenu par la Communauté des Filles de la Sagesse.

 

En 1908, les soeurs sont chassées de leur Communauté et se réfugient 115, avenue Victor Hugo. La rentrée d’octobre, cette même année, s’effectue sous la responsabilité d’une directrice laïque. Le Cours devient  “Cours secondaire” en 1942. Ce n’est qu’en 1957 que les religieuses du Saint-Sacrement reprendront la direction de l’école. À cette époque, la gestion financière est assurée par une association régulièrement constituée et déclarée à la Préfecture de police. En 1962, le Cours compte 350 élèves, des classes enfantines aux classes préparant le baccalauréat. Les classes sont cependant relativement réduites, ce qui permet à l’établissement de garder son caractère familiale et son but : une solide éducation religieuse et morale et l’obtention du baccalauréat ; pas question de passer ici quelques années de jeunesse oisives et mondaines !

 

En 1973, l’école des garçons est transférée dans les locaux de l’école des filles. L’externat Saint-Honoré d’Eylau devient une école mixte.

 

ACTUELLEMENT

 

L'établissement occupe les nouveaux locaux appartenant à la paroisse au 66, avenue Raymond Poincaré.

 

Il héberge :

Une école maternelle, sous contrat d’association avec l’État, qui reçoit  environ 80 enfants sur trois niveaux : petite, moyenne et grande sections.

 

Pour toutes ces classes, une garderie est assurée jusqu’à 17h45. Les élèves de maternelle bénéficient chaque semaine d'une initiation à l’anglais, d’un éveil musical et de séances de psychomotricité. Tous les quinze jours, une séance de théâtre permet aux enfants de s'approprier le langage de manière ludique.

 

Une école élémentaire, qui comporte une classe par niveau du CP au CM2, également sous contrat d’association avec l’État, accueille environ 140 enfants. L’apprentissage de l’anglais se poursuit et les élèves bénéficient, en outre, de cours d’éducation physique dispensé par un professeur spécialisé. L’école primaire organise des classes d’environnement. 

 

Des ateliers périscolaires sont proposés sur le temps de midi, après le déjeuner, ou après la classe, sur le temps de l'étude: atelier d'échecs, sport (Mini-Tennis, Baby-Gym, escrime), couture, théâtre ou anglais. 

 

L’établissement offre à l’ensemble de ses élèves un service de restauration collective sous forme de self (à partir de la Grande Section), proposant un choix diversifié et assurant journellement plus de 300 repas. Les élèves de Petite et Moyenne Sections déjeunent dans une salle à manger à part et sont servis à table.

 

 

 
Dernière modification : 14/10/2015